Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  

Prénom Félix
Age 22
But du voyage Stages
Date de départ 02/06/2008
Nom Muller
    Envoyer un message
Durée du séjour 6 mois
Nationalité France
Description
Carnet de voyage - stage de 6 mois à l'UMR Ecologie des Forêts de Guyane sur la décomposition du gros bois mort
Note: 4,1/5 - 15 vote(s).

Liens :

Blog de JarTeel, ZéV et la PiCh - Amérique du Sud
http://deseoetico-levoyage.over-blog.com

Blog de Bichou da Bichou - Australie
http://isfabriceabeatnik.wordpress.com

Album de Karen et Cloé - Pérou
http://picasaweb.google.com/karen.cloe

Blog de DriDri le caviste - Vanuatu
http://www.mastabredfrut.blogspot.com

Blog des BisounouRoots - Australie
http://theaustralianwwoofexperience.w...

Blog de EuSBe - Australie
http://nostalgueusbe.wordpress.com

Blog de Thomas Milon Thomas Milon et P'tite Anne - Australie
http://ontheworldagain.wordpress.com

Blog de Sean Paul Zindy (yakayo !) - Inde
http://labassijysuis.ovh.org

Blog de Rimka la Rage - Guyane
http://karimbarkaoui.uniterre.com

Blog de F.Beaugourdin le seul anaconda blond - Australie
http://francoisbernardin.uniterre.com

Blog de Clairette et Crevette - Pérou
http://sympascesperuviens.kikooboo.com

Blog de Ben le Brocoli - Syrie
http://benjipallard.unblog.fr

Blog de Claire - Martinique
http://clairette.kikooboo.com/

Blog de Tibo alias "Rudi la mule" - Agro globe-trotter
http://tiglob.kikooboo.com

Blog de Clem - Bénin
http://clemclems.unblog.fr

Blog de Clem et Bout-Bout - Allemagne
http://clemboutbout.unblog.fr/

Blog d'Anne-Lo - Chine
http://al-shenzhen.blogspot.com

Blog de P'tit Nico - Nouvelle-Calédonie
http://nicqqqqq.blog4ever.com

Blog de Karen - Finlande
http://karen-finlande.over-blog.com

Blog de Rémido - Cave de l'UMR System... moooh ha ha !
http://remi-yahourt.blog4ever.com

Blog de Juanitette - Equateur
http://jdlt.blog4ever.com

Blog de Thomas Milon Thomas Milon
http://cuento-milonesque.spaces.live.com

Blog de Gaby not'boulet préféré - Mayotte
http://gabi-en-cesure.blog4ever.com

Blog de Jojo - Californie
http://jojoincalifornia.kikooboo.com

Blog d'Ariane - Inde
http://airine.blog4ever.com

Blog d'Amandine - Australie
http://lablondedebretagne.wordpress.com

Blog de Crevette et Stef - Ecosse
http://crevetteandstef.blogspot.com

Blog de Marion - Costa-Rica
http://garbit34.skyrock.com

Blog de Chhhloé - Finlande
http://www.finlandalousie.com/

Webzine agroculturel "les Agrorruptibles"
http://agrozik.wordpress.com

Blog de parrain Carter - Bolivie
http://www.jrbolivie.blogspot.com

Blog de parrain Youl - Australie
http://youl-australie.blogspot.com

Blog de Vosgien et du Roc - Canada
http://vosgienleroccanada.blogspot.com

Blog de Beroots - Californie
http://laurentvadrouille.blogspot.com/

Blog de William - Guyane
http://wilou.greenisthecolour.over-bl...

Blog de Jérôme - Brésil
http://jerome-a-brasil.over-blog.com

Blog de Sarah miss Fourmi - Guyane
http://kinette.over-blog.com

Blog d'Alice et Clotilde - Guyane
http://aliceetclotildeenforet.over-bl...

Blog de Benoît - Guyane
http://efalcata.bloguez.com

Blog de Hih Flo - Elsass
http://horseraider.canalblog.com

Blog d'Arnu et Germaine - Nouvelle-Zélande
http://nouvellezeglande.blogspot.com/


Pays visité(s) :

Tous
Guyane française (Carte)

Cinq sens !

 09-06-2008 -  Guyane française

Samedi dernier, départ matinal pour Cayenne, capitale des Guyanes (vous comprendrez plus loin pourquoi je mets un "s" à Guyane), avec le minibus de l’ENGREF (merci AgroParisTech !) et quelques stagiaires : Hélène, Paulette et Mosaï. Même si Cayenne est un peu un passage obligé pour toute personne visitant la Guyane, on en a vite fait le tour… ! En fait, peu de choses à y voir et à y faire à peut-être les démarches administratives et du shopping vu que c’est la capitale de la Guyane. Organisée le long d’interminables avenues perpendiculaires (un peu comme aux States…), seul le vieux centre et surtout son marché journalier valent vraiment le détour.

Première étape de notre visite de Cayenne : la place des Palmistes, centre névralgique du vieux Cayenne où débute notamment les festivités du carnaval au printemps. Au centre de la place, une statue construite en l’honneur de Félix Eboué, guyanais d’origine et ancien gouverneur de l’Afrique Équatoriale Française. En humaniste convaincu, il fut l’un des artisans de la décolonisation en Afrique (ah, vraiment des gens biens, ces Félix !). Ensuite direction le marché aux fruits et légumes en passant par la place Victor Schoelcher qui initia en son temps l’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises. A ce sujet, on commémore actuellement en Guyane le 160ème anniversaire du marronnage, c’est-à-dire l’affranchissement des esclaves noirs en Guyane. Bon, trêve de petits détails historiques bien croustillants comme je les aime, destination le marché ! Et là, franchement, ben, c’était énorme ! Des couleurs, des saveurs, des odeurs, des bruits en veux tu en voilà… Des fruits exotiques, des légumes, des épices, des jus de fruits, des rhums arrangés, des spécialités créoles et asiatiques… Bref, de quoi faire saliver tout gastronome en culotte courte qui se respecte ! Question fruits, rien de semblable à ce qu’on trouve en métropole au moins d’un point de vue qualité et goût des fruits : bananes plantain, goyaves, papayes, cerises pays, maracujas, oranges pays, ramboutans, chadeck… Attention les yeux et les papilles ! Chaque ethnie habitant la Guyane a son petit coin de marché réservé pour vendre ses produits : d’un côté les asiatiques et notamment des Hmong, puis les marrons, les créoles, les surinamais, les brésiliens ou encore les amérindiens… Un vrai melting-pot des cultures et des saveurs ! A l’extérieur des halles du marché, on retrouve plutôt les vendeurs de fruits et légumes à prix sacrifiés (en tout cas par rapport aux prix du supermarché… !). A l’intérieur, quelques bouchers mais au prix de la viande en Guyane, autant se faire végétarien ! De nombreux stands de spécialités asiatiques (riz cantonais, travers de porcs, soupes ultra-bouratives mais délicieuses…). Stands d’épices, de bois-bandé (j’ai pas essayé !) et autres rhums arrangés tenus par d’adorables mamies créoles. Après ce régal des papilles, un peu de shopping dans Cayenne pour les stagiaires qui m’accompagnent et qui rentrent en métropole dans pas trop longtemps… Perso, j’en aurais encore l’occasion durant ces 6 mois d’y retourner faire quelques emplettes !

Pour le déjeuner, on a trouvé un petit boui-boui chinois dans le quartier de l’université et de l’IRD, au menu pour moi, poisson mi-poivre mi-sel. Ensuite, section baignade sur la plage de Rémire-Montjoly juste à côté de Cayenne. Et là, pur moment de bonheur d’autant qu’il est quasiment impossible de se baigner à Kourou : énormément de vase, y’a moyen de s’enfoncer jusqu’à mi-cuisses à marée basse ! Je suis pas venu en Guyane pour faire de la thalasso non mais ! Tous les clichés sont là (enfin presque…) : sable fin, cocotiers… à part que l’eau est brune plutôt que turquoise (la faute aux affluents de l’Amazone tous proches) et qu’elle est presque à température ambiante (c’est-à-dire pas loin des 30°C) mais ce fut quand même bien agréable !

Milieu d’après-midi, rendez-vous était pris avec Stéphane dit « Jésus », chercheur à l’UMR et qui joue au Rugby Club de Kourou. La finale du championnat de Guyane (5 équipes !) se tenait justement samedi à Cayenne. Du coup, on l’avait promis de venir l’encourager… Peine perdue puisque nous sommes seulement arrivés pour la 2ème mi-temps, la faute au sens de l’orientation des staguyaires EcoFog (cacedédi Hélène !) et accessoirement des guyanais… OK, je sors ! Sur un terrain transformé pour l’occasion en champ de patates et en mares de boue, les 2 équipes ont combattu ardemment pour soulever leur bouclier de Brennus façon guyanaise… Malheureusement, le RCK a perdu 12 à 3, et ouais encore un match de botteurs durant lequel le jeu à la main est – ma foi – trop approximatif ! Mais vu les conditions de jeu (terrain, température, animosité entre les 2 équipes…), fallait pas s’attendre à mieux dixit les spectateurs tous secs comme des cochons (ah la bière en climat humide, ça monte vite à la tête !).

En soirée, retour sur Kourou et balade en minibus (eh ouais, c’est un peu craignos en soirée !) dans le vieux village… Au programme, dégustation de brochettes de poissons : mérou, requin, crevettes accompagnée d’une bière (pour changer…) bien fraîche. Franchement, chouette première journée « touristique » en Guyane ! C’est bien parce que tous les stagiaires de l’UMR sont motivés pour bouger les week-ends, faire des randos, partir à l’aventure et dormir en carbet… Même si certains qui sont là depuis un bout de temps ont déjà eu l’occasion de faire le tour de tout ce qu’il y a à faire en Guyane, on trouve toujours des motivés et pis on attend bientôt un arrivage de stagiaires pour l’été !

Dimanche, grosse journée loose vu qu’il a plu une bonne partie de la journée… ! Du coup, on a squatté chez Olivier dit « Mosaï », mon ancien colloc, qui garde la maison d’une chercheuse du campus rentrée en métropole pour les vacances… Et là encore, c’est vraiment le pied ! Maison grand confort avec une pire cuisine (Féfé aux fourneaux, attention, j’arrive !), une pire terrasse, une pire télé (sessions Euro 2008 tous les midis), bref, de quoi passer de très bons moments d’ici le retour de la maîtresse des lieux !

Lundi matin, retour à la réalité : rédaction du protocole et du matériel & méthodes… Oh rien de bien méchant mais faut bien s’y mettre un jour ! Vivement le terrain, je commence dans 2 semaines si tout se passe bien… Demain mardi, jour férié, on célèbre le 160ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage dans les DOM-TOM. Le devoir de mémoire, je respecte…


[Consulter ce message] 0 commentaire(s)  8  photo(s)    
Syndication :

Premiers jours de stage...

 07-06-2008 -  Guyane française

Avant de vous en dire plus sur la thématique de mon stage, je vous avais promis de vous raconter mon périple au supermarché l’autre soir… Pour faire court, je vais me faire un bon petit régime de poissons et de fruits et légumes tropicaux pendant 6 mois ! Et c’est pas plus mal comme ça… Parce que vu que tous les autres produits alimentaires sont de 2 à 4 plus chers qu’en métropole (genre 10€ le kilo de tomates et le pot de fromage blanc !). Bref, faudrait m’envoyer d’urgence Etienne Montaigne pour qu’il m’explique si la loi de l’offre et de la demande s’applique également dans ce cas-là ! Mais je pense que je vais pas m’en plaindre : les quelques produits locaux que j’ai déjà goûtés sont délicieux (machoiran, banane, avocat, maracudja…) !

Mardi matin, Bruno, mon maître de stage m’a fait visiter le campus agronomique où se trouve l’UMR EcoFoG à Kourou. Il regroupe aussi bien des chercheurs du CIRAD, de l’INRA, du CNRS, de l’IRD, de l’ex-ENGREF (AgroParisTech : bouhhhh !) que de l’université Antilles-Guyane. Bruno bosse pour l’université Antilles-Guyane et est plutôt spécialisé en écophysio et en modélisation. Après un rapide tour des bâtiments, on s’est posé pour qu’il m’explique plus en détail mon stage. En gros, je devrais améliorer le modèle de décomposition du gros bois mort en forêt tropical utilisé jusqu’à maintenant (mais qui est pas trop au point…) dans le cadre du projet modèle carbone étudié par l’UMR. En fait, le principal objectif de ce projet est de déterminer si, dans un contexte de changement global  (réchauffement climatique, marché du carbone, protocole de Kyoto…) les forêts tropicales sont plutôt des sources ou des puits à carbone : en gros, dans quelle mesure ces écosystèmes stockent ou relarguent du carbone ?

Le centre dispose d’un dispositif expérimental en pleine forêt à une 50aine de km de Kourou qui regroupe environ 16 parcelles suivies depuis le début des années 1980 (type d’essence, croissance des arbres, arbres morts, nouveaux arbres, diamètre des troncs…). Durant mon stage, je vais donc imaginer un modèle de décomposition à partir de données de terrain déjà existantes sur les arbres morts (leur année de mort, la façon dont ils sont morts, leur essence, la densité du bois…) et d’autres que je vais mesurer sur le terrain (leur diamètre, leur hauteur…). Dans le même temps, je décrierai les conditions environnementales dans lesquelles ces arbres morts se sont décomposés (conditions de lumière, à la surface du sol, sous terre, faune xylophage à proximité…). Toute cette phase de terrain se déroulera probablement à partir de début juillet pendant 2-3 mois, avec l’aide des techniciens CIRAD qui bossent tous les jours sur ces parcelles mais aussi avec un stagiaire fiffon qui arrive d’ici peu et un thésard guyanais Jean-Michel qui fait sa thèse d’entomo sur le rôle des termites dans la dégradation du bois.

Suivra ensuite une phase de labo où je déterminerai la perte de matière qu’aura subi le bois entre la mort de l’arbre et le jour de l’observation pour ensuite intégrer cette variable dans le modèle de décomposition. Dans la mesure du possible, j’essaierai également de voir si les différents constituants du bois (duramen, aubier…) possèdent la même dynamique de décomposition. Pour tout cette partie, je serais également encadré par Jacques, un chercheur du CIRAD Forêt, qui travaille sur le bois matériau pour la construction, l’ameublement (essais de durabilité, de résistance aux champignons, de résistance aux chocs…) qui souhaite aussi que je teste la durabilité des échantillons d’essences commerciales que j’aurais prélevés en forêt pour comparer cette durabilité aux essais qu’ils mènent en conditions anthropisées…

Ca va ? Vous suivez toujours ?

Bon, à part ça, mon bureau se situe pour l’instant à l’extérieur du campus agronomique. Je bosse en fait sur le site du CIRAD Forêt – Centre Technique du Bois Guyanais où pour l’instant je fais surtout de la biblio (hmmm, j’adore les articles scientifiques dans la langue de Shakespeare… wui wui !). Comme dit au-dessus, ils y réalisent pas mal de tests surtout sur les bois de construction guyanais : résistance aux maladies, aux conditions climatiques, durabilité physique, tests de résonance, essais de produits anti-xylophages, essais de lasure…). Le bon Fernand m’a montré ça l’autre jour ! JJK aurait trouvé son bonheur pour le coup… Big up à tous les glandeurs du module L’Arbre : ils se reconnaitront !!!

Bon, en gros, depuis mardi aprèm, je fais surtout de la biblio, qui certes n’est pas très abondante (tant mieux) mais qui prend quand même un peu de temps à être lu… !!! D’autant que je dois revoir de A à Z le protocole de ma phase de terrain puisque les chercheurs qui ont déjà travaillé sur le sujet ont fait leur échantillonnage un peu à l’arrache !

Mercredi soir, on a accueilli un nouveau colloc à l’appart, Clément, qui connait déjà bien la maison (m’enfin l’UMR EcoFoG je me comprends…) puisqu’il y commence sa thèse après y avoir déjà fait 2 stages de master… Bref un habitué !

Jeudi matin, je suis parti en forêt avec Jacques et Jean-Mi sur les parcelles dans lesquelles ils observent les termites xylophages… Bon, concrètement, à quoi ça rassemble la forêt amazonienne ? De loin, à une forêt tempérée, vous me direz ! Mais une fois le cap de la lisière franchi, l’humidité ambiante atteint son paroxysme (marcher 5 min là-bas revient à perdre autant de litres de sueur que pendant un marathon en métropole…), il y a plein de bruits partout, ça sent super bon, la végétation est super dense, les arbres sont grandioses et ont un diamètre très imposant, les arbres, les troncs, les branches... prennent des formes toutes biscornues, t’as pas fait 5m que le thésard qui t’accompagne t’attrape une araignée hématophage, un scorpion (venimeux bien sûr…), des fourmis sauteuses, des champi fluos… N’ai pas encore vu d’anaconda mais vous tiendrait au courant (hein, mon p’tit François ? T’angoisses que je trouve quelque chose à ta taille ?). Je suis impatient d'y retourner pour ma phase de terrain ! On pourra peut-être même y dormir pendant les semaines entières de boulot qui nous attendent, dans un carbet (petit cabane en bois construit en pleine forêt généralement sans porte ni serrure) qui appartient au CIRAD. Enfin, dans l’aprèm, on a finalisé ma collaboration avec Jean-Mi qui utilisera en fait le même échantillonnage que moi pour ses suivis de termites xylophages.

Ce matin (vendredi), journée des stagiaires. Le principe : les différents stagiaires de l’UMR (une fois que leur travail de stage est déjà bien avancé càd après 2-3 mois de stage) présentent leur travail à l’ensemble des chercheurs de l’UMR… En gros, une sorte de soutenance blanche ! Et ce matin, on a eu droit autant à de la phylogénie de champignons, à de la répartition spatio-génétique d’essences forestières, à de la filiation génétique d’une essence forestière à travers l’Amérique du Sud et l’Amérique Centrale, à une étude agro-sociale de l’impact de la construction d’une route sur les cultures sur abattis d’un village guyanais… Bref, des trucs super intéressants ! Et pis c’est bien ça me met bien la pression pour la suite de mon stage ;)

Vendredi soir, petit apéro au campus chez une post-doc… C’est bon, j’ai fait mon baptême du feu en ti-punch et autres rhums arrangés… !!!

Demain, en route pour Cayenne ! Le matin, visite de la ville et plage de cocotiers et de sable fin… !!! Et l’aprèm, on va supporter un des chercheurs qui joue au rugby club de Kourou et qui affrontera demain samedi le stade Cayennais en finale du championnat de Guyane…

En route pour de nouvelles aventures à la découverte de la Guyane…


[Consulter ce message] 3 commentaire(s)  10  photo(s)    
Syndication :

Hello la compagnie,

A'y'est, j'y suis ! Et c'est parti pour 6 mois de stage en Guyane à mousser (ou pas d'ailleurs...) à l'UMR EcoFoG (je vous donnerais bientôt plus d'infos sur mon stage à proprement dit !). Pis ensuite si tout va bien, direction la Bolivie pour un stage de 3-4 mois sur l'Altiplano sur l'élevage bovin et ovin en altitude et le production de laine par les alpagas.

J'ai décollé lundi matin d'abord de Strasbourg pour rejoindre Paris-Orly après un bref mais néanmoins sincère au-revoir aux parents et au p'tit frère...

Ensuite correspondance à Paris-Orly pour CAYENNE !!! 8 heures de vol que je n'ai vraiment pas vu passés... Faut dire qu'avec la play-list Nostalgie, y'avait vraiment pas de quoi s'ennuyer... lol !

Pour ceux que ça intéresse point de vue culture G, la playlist en question (eh oui, je prends même des notes loin de la famille Nostalguy histoire d'en prendre de la grain pour les play-list des prochains repas de famille...) : Eddy Mitchell - Sur la route de Menphis, Julien Clerc - Ce n'est rien, Serge Lama - D'aventures en aventures, Michel Polnareff - On ira tous au paradis, Yves Montand - En bicyclette, Il était une fois - J'ai encore rêvé d'elle, Michel Jonasz - Joueurs de blues, Charles Aznavour - Désormais, Johnny Hallyday - Requiem pour un fou (z'sont pas du avoir les droits pour "Allumer le feu"..., ce que m'a confirmé le pilote à l'arrivée...), Claude Nougarou - 4 boules de cuir, Michel Delpech - Quand j'étais chanteur, Fabienne Thibeault - Le monde est stone, France Gall - Poupée de cire, poupée de son, Marie Myriam - L'oiseau et l'enfant, Christophe - Les mots bleus, Joe Dassin - Il était une fois nous deux, Serge Gainsbourg - La javanaise, Richard Cocciante - Le coup de soleil (cacedédi Ptite Anne), Jacques Dutronc - Il est cinq heures, Paris s'éveille, Gilbert Bécaud - Et maintenant, Laurent Voulzy - Bubble star, William Sheller - Dans un vieux rock'n'roll, Maxime le Forestier - San Francisco, Dalida - Monday Tuesday (Bambino Bambino...), Salvatore Adamo - Mes mains sur tes hanches, C Jérôme - Derniers baisers, Nicolleta - Fio Maravilla, Edith Piaf - Mon manège à moi, Michel Fugain - Chante, Michel Sardou - Je vais t'aimer, Renaud - Dès que le vent soufflera, Richard Anthony - J'entends siffler le train, Bernard Lavilliers - Stand the ghetto (yo yo Jah Rastafari en carton...), Mort Shuman - Un été de porcelaine !

Bref, j'ai vraiment pas vu le temps passer... Non sans déc, j'ai pas passé mes 8 heures d'avion à écouter en boucle la play-list de légende d'autant que les connaisseurs seront d'accord pour moi pour dire qu'il y a quand même des belles perles genre Marie Myriam ou Mort Shuman inconnu(e)s au bataillon, après le reste je dis pas ! Non vraiment au final, un grand moment de chanson française... A ce sujet, ça m'intéresserait de savoir (non c'est une boutade) si Air France commande des play-lists différentes à Nostalgie selon la destination de leurs vols par exemple si c'est des morçeaux plus caliente du genre "Il tape sur des bambous" ou "Quelle est la couleur de ton string" pour les vols en direction du Sud Sud (ESB, Gaby, la Pich... vous me direz) et à l'inverse plus froids genre "Moskaw Moskaw" direction le Grand Nord (Miré, je compte sur toi...).

Bon dans l'avion, j'ai sans doute apprécié mon dernier morceau de barbaque (comprendre viande) avant bien longtemps, vous comprendrez bientôt pourquoi ! A part ça, dans l'avion, les 2 groupes de scolaires n'ont pas arrêté de brailler de tout le trajet... Du coup, merci Nostalgie qui a fait guise de boules Quies dans les moments critiques (imaginez par exemple Robert de gueuler BEUUUUUUUUUUURH à ses fillotes pendant un repas de famille ben c'est à peu près pareil !). Ah et puis j'ai assis juste à côté de la sélection guyanaise de rugby catégorie minimes et cadets (musclés, bronzés et tout et tout... Mimi ils t'auraient plu !) qui revenait des championnats de France des clubs à Lille ! Donc du coup, j'ai pu discuter un peu du ballon ovale avec eux, de leur perf (honorable) en métropole, du rugby en Guyane... Bien sympa ! Ils m'ont confirmé qu'il y a 2 clubs de rugby à Kourou... donc dès mon genou ira mieux, je pense recommencer à tâter la balle ovale !

Arrivée sur Guyane 14h45 heure locale (càd 18h45 en métropole) avec bien sûr de suite la chaleur ambiante qui te fige sur place (non quand même pas...) : 32°C - 80% d'humidité, ça fait quand même mal ! Normalement, mon maître de stage devait m'attendre à l'aéroport mais 5, 10 puis 15 minutes s'écoulent sans que je ne vois arriver personne... Je commence à m'inquiéter mais entre temps je fais la connaissance d'un thésard suisse Erwan qui fait sa thèse à l'UMR EcoFoG qui attend aussi Bruno (mon maître de stage) pour qu'il le ramène sur Kourou ! On se décide de boire un coup en attendant qu'il arrive... Le temps de passer la commande, Bruno arrive désolé d'avoir un peu de retard mais quand même partant pour prendre un petit coup avec nous ! Direct, il est 3 heures de l'aprém, ils se commandent une pression. Perso, je préfère prendre un bon vieux Perrier rondelle histoire de faire bonne impression ("hmmm, hmmm" = raclement de gorge).

Après le petit apéro qui "fait du bien par là où que ça passe", nous avions pris la route de Kourou, c'est à peu près à 1 heure de route de Cayenne ! Dans Kourou, rapide petit tour en voiture avec Bruno pour qu'il me montre les premières commodités (supermarché, pharmacie, chinois = épicerie hard hard discount...). Et ensuite direction mon logement, c'est en fait un appart que loue l'UMR à l'extérieur du campus agronomique pour l'hébergement des staguyaires. Tout le monde l'appelle Boudinot rapport à l'avenue qui passe juste devant... (oui, je sais c'est origuynal). Appartement très cossu qui peut accueillir de 1 à 15 (si, si) personnes selon les envies... Pour l'instant, on n'est que 2, à savoir Olivier, stagiaire 6 mois en master de génétique qui travaille sur les champi et qui termine son stage courant juillet, et pis Bibi pour vous servir... Y'a tout ce qu'il faut, latrines au palier, seau d'eau pour la douche, cours d'eau à proximité pour le linge et la vaiselle... bref du 5 étoiles ! Non, franchement, la totale, salle de bains, lave-linge, four, télé... (avec entre autres la chaîne d'info du CSG comprendre Centre Spatial Guyanais... grosse grosse programmation ah ça oui monsieur ! Non, j'déconne, c'est pas vrai !). C'est un peu roots surtout que mon coloc n'est pas vraiment un maniaque du rangement (et que moi si !) et que les fourmis ont la fâcheuse tendance de s'attaquer à tout ce qui bouge... euh non plutôt à ce qui se mange ! Parce que bien que - dixit le coloc - "La Guyane, c'est un peu le Far-West", j'ai pas encore vu de fourmis mangeuses d'hommes... lol !

A plus pour de nouvelles "pérguypéties" ! Du genre, les premières courses au supermarché (aïe, ça fait mal au derrière "en tout bien tout honneur bien sûr", la première nuit à Boudinot (ouïe ouïe ouïe les tympans, Robert, je te jure, c'est ta faute s'ils sont tellement sensibles maintenant !), la première matinée au campus et au labo bois (dur, dur, la vie de staguyaire...) !!!

Hasto luego los amigos !!!


[Consulter ce message] 1 commentaire(s)  7  photo(s)    
Syndication :

Précédente - 1 - 2 - 3



[ Diaporama ]


[ Diaporama
dynamique ]


[ Vidéos ]


[ Suivre ce carnet ]


[ Lire les derniers
commentaires ]


[ Le trajet de
Félix ]




Kikooboo.com (Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage) recommande Get Firefox!
 Publicité : pub-wwfpub-greenpeacepub-amnesty